Centre Missionnaire Carhaix - Pasteur Yvon Charles au Vatican

(1)

Centre Missionnaire Carhaix - Voyage Mont Athos

(2)

L’œuvre du Centre Missionnaire

Vivre l’église universelle

Voyages, rencontres…

Dès l’origine, le Centre Missionnaire a voulu situer résolument son action dans le cadre de l’Eglise Universelle.

La volonté de rencontre, de dialogue, d’écoute fraternelle a conduit depuis quelque 40 années le pasteur Yvon Charles en bien des lieux, tant en France qu’à l’étranger.

Cette ouverture aux autres se fait sans ambiguïté, le Centre Missionnaire désirant demeurer très fermement fondé sur les enseignements de la Bible.

De nombreux voyages ont ainsi été l’occasion de fraternelles rencontres : au Mont Athos en Grèce, au monastère Sainte-Catherine du Sinaï, à Jérusalem, à Taizé, au Vatican, au Conseil Œcuménique des Eglises, mais aussi aux U.S.A. avec les Amish, avec les Vaudois en Italie, avec des jeunes églises d’Afrique au Niger, au Burkina, avec les Tziganes lors de différentes missions…

Les enquêtes pour les revues éditées au Centre Missionnaire ont également parfois nécessité de grands déplacements : U.S.A., Canada, Scandinavie, Russie, Afrique… Israël où des relations anciennes et privilégiées ont été tissées.


Au Vatican :

Au siège du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens : rencontre en avril 1996.

Sur la photo ci-dessus (1), son Exc. Mgr. Duprey (Secrétaire et Coordinateur du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens), et le pasteur Y.Charles.

Au cours de cette visite à Rome, le pasteur Yvon Charles s’est entretenu avec l’évêque Patrick Saint-Roch, Recteur de l’Institut Pontifical d’Archéologie Chrétienne.

(Voir Document Expériences n° 103)


Au Mont Athos

C’est toujours dans cette même perspective d’ouverture attentive et fraternelle vers les autres que le Centre Missionnaire a entrepris d’étudier l’église orthodoxe, une des plus grandes et plus anciennes composantes du christianisme. Après quelques contacts en France, muni d’une lettre d’introduction orthodoxe officielle, le pasteur Yvon Charles s’est rendu en Grèce, dans le haut-lieu de l’orthodoxie: «L’Agio Oros» (la Sainte Montagne) comme l’appellent les orthodoxes, véritable cœur des églises orthodoxes du monde (photo 2). Quelques temps plus tard, c’est au cœur du Sinaï, au monastère de Sainte-Catherine, qu’il poursuivra ses contacts avec l’église orthodoxe.


A Jérusalem :

La première enquête en Israël s’est effectuée au lendemain de la Guerre des Six Jours en 1967. Rencontres, études se sont poursuivies depuis lors… Nombreux sont les liens qui se sont tissés tant avec les Juifs pieux que messianiques.
Durant le voyage de novembre 1994, le pasteur Yvon Charles a eu l’occasion de s’entretenir à Jérusalem avec l’archevêque David Sahagian au patriarcat de l’église Arménienne, le père Shiméon au patriarcat de l’église Syriaque, le père Sarabaman, au patriarcat de l’église Copte, l’Igoumène Melkite, le père Jacob du monastère de Saint-Jean-du-désert. (photos ci-dessous)

Centre Missionnaire Carhaix - Jérusalem

Centre Missionnaire Carhaix - Le mur des lamentations


Centre Missionnaire Carhaix - Pasteur Yvon Charles, Pasteur Clément Le Cossec et RP Regimbal

Les premiers «Documents EXPERIENCES» consacrés au Réveil Charismatique en milieu catholique nord-américain, la rencontre au Canada avec le R.P. Regimbal, sa venue au Centre Missionnaire en novembre 1971, ont contribué à introduire le mouvement charismatique en France..

De très nombreux contacts existent également avec des responsables d’Eglises et d’oeuvres du protestantisme français..

Le Centre Missionnaire a fait l’objet d’émissions radio et télévisées et de très nombreux articles dans des journaux et revues, tant en France qu’à l’étranger. Il a eu l’occasion d’accueillir dans ses murs les pasteurs, présidents et secrétaires généraux de la Fédération Protestante de France: J. Maury, G. Appia, A. Nicolas, P. Chrétien, J. Stewart, L. Schweitzer, J.A. de Clermont; mais aussi le Cardinal Gouyon, le Père R. Laurentin, etc..

En 1985, le pasteur Y. Charles a été l’un des fondateurs de la première structure régionale de la Fédération Protestante de France, celle de Bretagne..

Le Centre Missionnaire a fait partie du département des communautés (anciennement département de Recherches Communautaires) de la FPF durant quelque 30 ans.

En mars 2000, le Centre Missionnaire a accueilli comme il l’avait déjà fait 20 ans auparavant, la rencontre annuelle du département de Recherches Communautaires de la Fédération Protestante de France.


Plusieurs présidents de la Fédération Protestante sont venus au Centre Missionnaire…

Ci-dessus (photo de gauche), les pasteurs Jean Arnold de Clermont, Président de la FPF, et Yvon Charles, accompagnés de leurs épouses, lors d’une rencontre au Centre Missionnaire.

Le Centre Missionnaire a accueilli les responsables de communautés protestantes lors de la rencontre du Département de Recherches Communautaires en mars 2000. Le Président de la FPF Jean Arnold de Clermont a tenu à participer à ces travaux lors de la première journée (photo de droite).


Centre Missionnaire Carhaix - Interview télévisée du pasteur Yvon Charles

Centre Missionnaire Carhaix - Culte télévisé en direct au Centre Missionnaire

Le pasteur Yvon Charles (à gauche) est interviewé par le pasteur Robert Somerville sur le thème de l’autorité des Ecritures, lors d’une émission télévisée de «Présence Protestante».

Le Centre Missionnaire a fait l’objet de plusieurs émissions télévisées ou radiophoniques. Parmi les plus marquantes : le culte de Pentecôte 1974, diffusé en direct sur la Première chaîne de télévision (photo de droite).

En septembre 1988, c’est un reportage sur la vie et les activités du Centre Missionnaire qui était diffusé dans le cadre de l’émission «Présence Protestante».


Centre Missionnaire Carhaix - Le pasteur Samuel Charles s’entretenant avec Mr Gordon Showell-Rogers, ancien secrétaire Général de l’Alliance Evangélique Européenne (AEE), et actuel Directeur International de l’Alliance Evangélique Mondiale (WEA).

Le pasteur Samuel Charles s’entretenant avec Mr Gordon Showell-Rogers, ancien secrétaire Général de l’Alliance Evangélique Européenne (AEE), et actuel Directeur International de l’Alliance Evangélique Mondiale (WEA).

Centre Missionnaire Carhaix - logo WEA

Dès 2003, le Centre Missionnaire prenait contact avec les responsables du grand mouvement de rapprochement des divers courants évangéliques, initié en 2001 pour aboutir en 2010 à la création officielle du Conseil National des Evangéliques de France.

Membre de l’Alliance Evangélique Française, le Centre Missionnaire était au nombre des oeuvres membres fondateurs du CNEF, lors de l’Assemblée Générale constitutive du 15 juin 2010 à Nogent-sur-Marne.

Centre Missionnaire Carhaix - Le pasteur Stéphane Lauzet en compagnie des pasteurs Yvon Charles et Samuel Charles, lors de sa venue au Centre Missionnaire au printemps 2009

Centre Missionnaire Carhaix - CNEF, le pasteur Stéphane Lauzet

Le pasteur Stéphane Lauzet en compagnie des pasteurs Yvon Charles et Samuel Charles, lors de sa venue au Centre Missionnaire au printemps 2009 (photo de gauche).
Le pasteur S. Lauzet alors secrétaire général de l’Alliance Evangélique Française, a ensuite été codirecteur du Conseil National des Evangéliques de France (CNEF).
Il est actuellement «chargé de mission auprès des alliances francophones» pour l’Alliance Evangélique Mondiale, administrateur national des Associations Familiales Protestantes, et chargé de mission au S.E.L. (service d’entraide et de liaison).

Photo de droite : le 15 juin 2010 se tenait à Nogent-sur-Marne l’Assemblée Générale constitutive du CNEF.


Rencontre annuelle du «Centre Evangélique d’Information et d’Action»…

De très nombreux visiteurs se sont arrêtés au stand du Centre Missionnaire lors des trois journées de la grande rencontre annuelle du «Centre Evangélique d’Information et d’Action» qui s’est tenue en région parisienne en novembre 2012.

Conférences, débats, échanges, cultes, se succèdent lors de ces journées très conviviales, auxquelles participent chaque jour nombre de chrétiens protestants évangéliques, venus de toute la France et de pays voisins. Ces moments sont donc l’occasion de contacts, rencontres, partage avec des personnes très diverses, et permettent également de tisser des liens avec les associations et œuvres chrétiennes présentes, notamment aux quelque 190 stands de l’exposition qui s’y tient.

L’œuvre du Centre Missionnaire, ses revues «Les Documents Expériences», «Femme Chrétienne» et «Regard d’Espérance» ont intéressé les chrétiens de tous horizons, et ont aussi attiré au stand beaucoup de lecteurs anciens et nouveaux, d’amis et de connaissances venus de tout le pays, et même d’Afrique !


Centre Missionnaire Carhaix - Pasteur Yvon Charles, voyage en Afrique, au Burkina Faso

Le pasteur Yvon Charles lors d’un voyage au Burkina Faso où il était invité à prêcher par une église pour un rassemblement national.

Dès les années 1970, le Centre Missionnaire a développé de nombreuses relations avec les églises de différentes dénominations d’Afrique. Depuis lors de nombreux liens se sont créés , notamment au travers de la formation pastorale, ou la préparation à un service missionnaire, diaconal dans l’église, qui sont dispensées au Centre Missionnaire, et pour lesquelles des stagiaires de quelque de 20 pays sont venus au Centre Missionnaire.

Plusieurs pasteurs ainsi formés au Centre Missionnaire occupent d’importants postes de responsabilité au sein de leurs églises nationales…
Certains stagiaires sont même devenus aujourd’hui des responsables administratifs et économiques de premier plan dans leur pays.

Ce sont donc autant de relais précieux pour l’acheminement des nombreux colis alimentaires et aides de toutes sortes que le Centre Missionnaire envoie régulièrement aux pays du tiers-monde.


Centre Missionnaire Carhaix - Rencontre prêtres et pasteurs

Rencontre prêtres et pasteurs en avril 1989…

Oecuménisme, quelques jalons d’une marche déjà longue…

Rencontres au Siège du Conseil Oecuménique des Eglises à Genève (1967, 1970), à Taizé…

Nombreuses rencontres prêtres-pasteurs depuis le début des années 70…
Pastorales interdénominationelles dès 1969 et rencontres Prêtres-Pasteurs au Centre Missionnaire.

Le pasteur Y. Charles est le co-fondateur avec le pasteur Thomas Roberts des rencontres interdénominationnelles pastorales et charismatiques à Versailles (France, Belgique, Suisse…)

Participation dès l’origine (1974) aux rencontres oecuméniques nationales et triennales de Chantilly.

Participation durant des années aux réunions du «Forum Oecuménique» de la F.P.F.

Visite au Centre Missionnaire des délégués nationaux protestants et catholiques à l’oecuménisme :

– le pasteur G. Appia et le père J. Desseaux en 1974
– le pasteur A. Nicolas et le père R. Girault en 1983
– le pasteur M. Freychet et le père D. Sicard en 1987 (photo ci-contre)…

Etude du monachisme orthodoxe avec notamment un voyage au Mont Athos, aux Météores, et à Athènes (1993).

Rencontre avec Mgr. Duprey, secrétaire du Conseil pontifical, au Vatican, au siège du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens (au Vatican 1996).
etc…

Des voyages ont également été l’occasion de fraternelles rencontres avec des orthodoxes au Mont Athos en Grèce ou au monastère de Sainte-Catherine dans le Sinaï, ainsi qu’au Moyen-Orient avec des responsables des églises orientales, arméniennes, coptes, syriaques, melkites, etc. mais aussi aux USA avec les Amishs et avec les Vaudois en Italie.

Centre Missionnaire Carhaix - 1994, Pennsylvanie, USA, enquête au pays des Amishs...

Centre Missionnaire Carhaix - Le pasteur Yvon Charles avec le pasteur Manico Gimenez...

Ci-dessus à gauche : 1994, Pennsylvanie, USA, enquête au pays des Amishs. Ce courant évangélique est issu du mouvement mennonite et à travers lui, des premiers anabaptistes de Zurich (1525).
Il est donc héritier de l’un des plus anciens courants protestants (antérieur au calvinisme) à qui l’on doit la première confession de foi d’églises protestantes (confession de Schleitheim – 1527).

Les Amishs, sans que l’on ait à les imiter, nous apportent une leçon essentielle pour le christianisme du 3ème millénaire :
Il ne s’agit pas de refuser la modernité mais
– de comprendre quel est son impact sur la foi et la vie communautaire.
– de la maîtriser pour ne pas être son esclave.
(Cf. Documents «EXPERIENCES -n°96)

A droite : Des relations très fraternelles se sont tissées entre le Centre Missionnaire et les responsables des églises issues du «réveil» parmi les Tziganes, dont le pasteur C. Le Cossec a été le pionnier. Ainsi le pasteur Y. Charles a prêché à plusieurs reprises à la convention nationale tzigane et autres rassemblements, en France et en Espagne, tels celui des prédicateurs du peuple «gitanos», français et espagnol dans le sud de la France. Il s’y est rendu plusieurs fois à l’invitation de leur principal responsable, le pasteur Manico Gimenez avec lequel des liens fraternels étroits ont existé, jusqu’à son départ auprès de Dieu, survenu en 2010 ; liens qui demeurent très étroits avec son fils Mario, également prédicateur.